Comment renégocier son prêt immobilier ?

Un prêt immobilier déjà contracté n'est pas immuable ! Vous pourrez toujours renégocier celui-ci auprès de votre banque.

3
min. de lecture

Sommaire

Virgil ajoute jusqu’à 100 000 euros d’apport pour compléter le financement de votre appartement. Prêt à découvrir ce que vous pourriez acheter avec nous ?

Signer un crédit immobilier nous engage sur de nombreuses années avec une banque, aux conditions fixées par le contrat de prêt. Cet engagement peut faire peur. Mais dans certains cas, il est possible de renégocier les termes du crédit immobilier avec sa banque ou de le faire racheter par une autre banque afin de profiter de meilleures conditions de financement et/ou de libérer une nouvelle capacité de financement. Voici ce qu’il faut retenir pour qu’un rachat ou une renégociation de crédit soit intéressant(e). 

Quand renégocier son prêt immobilier ? 

Il vous est possible de tenter de renégocier avec votre banque à n’importe quel moment si vous pensez payer trop cher et trouver une meilleure offre ailleurs. Vous pouvez aussi contacter d’autres banques pour mettre la vôtre en concurrence.

On vous conseillera de le faire dans les premières années du prêt (on parle de premier tiers ou du début du deuxième tiers de remboursement) pour que l’opération soit avantageuse car au-delà, vous aurez remboursé une grande partie des intérêts à la banque et aurez (enfin) commencé à bien alimenter votre patrimoine.

Quoi qu’il en soit, sachez que votre banquier n’est absolument pas tenu d’accepter votre demande, car cela s’apparente, de son côté, à un geste commercial. 

Autre règle d’or à connaître : il est intéressant de renégocier son crédit immobilier lorsque les taux immobiliers sont plus bas qu’au moment de la souscription du crédit.

Tous les crédits avec un écart de 0,7 à 1 point par rapport aux taux du marché sur la même durée peuvent demander un rachat ou une renégociation. Pourquoi cette référence ? Parce que ce type d’opération n’est pas gratuit et que les frais à débourser doivent être rentabilisés par le gain de taux. 

Comment faire pour mener à bien une renégociation

Pour négocier avec les banques, pas de secret : il faut mettre en avant les atouts de votre dossier et comparer avec la concurrence. Comme quand vous recherchiez un prêt immobilier finalement… 

Passer par sa banque 

Pour une renégociation, vous devrez présenter certaines garanties à votre banque. Votre emploi devra être stable tout comme votre gestion de compte. Pour appuyer votre demande, vous pouvez présenter les taux du marché et démontrer l’écart avec votre taux ainsi que votre fidélité bancaire.

Si votre dossier est solide, elle fera probablement un effort pour vous garder avec une renégociation, moyennant des frais de dossier qui peuvent facilement dépasser les 1 000 euros.

Passer par une autre banque 

Pour un rachat de crédit, il vous faudra présenter un dossier tout aussi solide qu’au moment de votre demande de prêt initiale. Car les banques passeront votre dossier à la loupe avant de vous financer. Aussi, vous pouvez faire appel à un courtier ou passer en direct avec les banques en mettant en avant la différence de taux et les points forts de votre dossier.

Attention aux frais en cas de changement de banque

Si vous changez de banque, vous aurez sans doute, outre les indemnités de remboursement anticipé dues à votre banque (correspondant à 6 mois d'intérêts ou 3% du capital restant dû), des frais de dossier, de garantie et éventuellement de courtage dans le cas où vous feriez appel à un courtier en prêt

Si vous voulez renégocier votre crédit immobilier : restez à l'écoute du marché

Le crédit que vous souscrivez vous engage sur une longue période, mais il n'est pas définitif. Vous pouvez à tout moment demander à le revoir.

Il faut pour cela rester à l'écoute du marché, surveiller de temps en temps l'évolution des taux et ne pas hésiter à en parler avec votre banquier. 

Quand l’emprunt ne suffit plus, il y a Virgil

Face aux prix dans les grandes villes, même avec un bon salaire, votre capacité d’emprunt ne suffit plus toujours pour pouvoir acheter l’appartement que vous méritez. Ceux qui achètent aujourd’hui, ce sont ceux qui ont déjà acheté il y a 20 ans. Ou ceux à qui les parents peuvent offrir un apport. Avec Virgil, on change la donne. On vous apporte aujourd’hui jusqu’à 100.000€ de capital pour acheter sans attendre. Et sans renoncer à l’appartement que vous méritez.

Prêt à découvrir ce que vous pourriez acheter avec Virgil ?
Votre Rapport personnalisé

Quel est votre potentiel d'achat sur le marché immobilier parisien ?

Vous n’avez pas le budget pour acheter, pas encore. Du moins, c’est ce que vous croyez. Et si vous aviez déjà les moyens de devenir propriétaire d’un appartement qui répond à tous vos critères ? Faites la simulation pour découvrir où vous en êtes.