Mon offre d’achat a été acceptée, quelles sont les prochaines étapes pour obtenir mon prêt ?

Une fois l'offre d'achat signée, de nombreuses étapes sont encore nécessaires avant de pouvoir, enfin, récupérer les clés de votre nouvel appartement. Etat des lieux.

3
min. de lecture

Sommaire

Ne renoncez pas à l’appartement de vos rêves ! Chez Virgil, nous investissons  jusqu’à 100.000 euros à vos côtés pour compléter votre budget.

Votre offre d’achat vient d’être acceptée par le vendeur, c’est une excellente nouvelle !

Prochaine étape : la signature du compromis de vente ou de la promesse de vente, sous quelques semaines.

Ce document marquera le coup d’envoi du sprint pour décrocher votre crédit immobilier. Le délai étant court – 45 à 70 jours en moyenne – il vous faudra être efficace pour obtenir (et signer) une offre de prêt la plus avantageuse possible. 

Voici comment mettre toutes les chances de votre côté et naviguer cette étape primordiale le plus sereinement possible.

Première étape : complétez votre dossier pour l’envoyer le plus rapidement possible aux banques ou à votre courtier

Les banques ont besoin du compromis ou de la promesse de vente, car c’est sur ce document qu’elles se basent pour préparer votre offre de prêt contractuelle. L’idéal est donc de pouvoir transmettre l’ensemble de votre dossier dès que vous l’avez entre vos mains. Idem si vous passez par un courtier, car il aura besoin de ce document pour trouver la meilleure proposition de prêt. 

Une réactivité qui implique d’avoir d'ores et déjà préparé le reste ! Une fois n’est pas coutume, l’anticipation est votre meilleure alliée. 

Devront avoir été compilés avant la signature du compromis :

  • vos documents d’identité (carte d’identité, livret de famille, etc.), 
  • vos relevés de comptes courants sur les 3 à 6 derniers mois, 
  • vos trois derniers bulletins d'imposition, 
  • vos trois derniers bulletins de salaires ainsi que celui de décembre n-1, 
  • une attestation de votre employeur avec ancienneté ou votre contrat de travail, 
  • vos dernières quittances de loyer, 
  • les relevés de vos comptes épargne, assurance vie, comptes titres, etc.

Selon votre situation (entrepreneur, achat en SCI…) et la nature des prêts demandés (achat via PEL, prêt à taux zéro, etc.), d'autres documents pourront vous être demandés. 

Faut-il anticiper un questionnaire santé ?

Depuis le 1er juin 2022, vous n’avez plus à remplir de questionnaire sur votre état de santé :

  • si la part assurée par personne est inférieure ou égale à 200 000 euros,
  • et si le remboursement total de votre prêt est prévu avant vos 60 ans.

Le questionnaire de santé reste toutefois obligatoire pour tous les crédits supérieurs à 200 000 euros ou pour des emprunteurs qui auront plus de 60 ans à la fin du remboursement du prêt.

Deuxième étape : obtenez des offres de prêt

Obtenir une offre de prêt immobilier est une des étapes clés… et elle ne s’improvise pas ! 

Si vous passez par un banquier

Commencez par prendre rendez-vous avec un conseiller pour présenter votre projet, dossier complet à l’appui. Il va analyser l’ensemble de vos informations pour vous faire une proposition commerciale. Si cette simulation n’a pas de poids légal, elle vous sera en revanche utile dans le cadre de futures négociations avec d’autres établissements bancaires. 

Pour faire jouer la concurrence et obtenir de meilleures conditions de prêt, il est conseillé d’aller à la rencontre de trois à quatre établissements. 

Si vous passez par un courtier

Une fois votre dossier en main, votre courtier s’appuiera sur des partenariats bancaires et la finesse de son expertise pour vous décrocher une offre de crédit la plus avantageuse possible.

Dans tous les cas, l’obtention d’une assurance de prêt est essentielle pour le crédit immobilier.

Si vous êtes concerné par le questionnaire de santé, l’assureur peut vous demander de remplir un questionnaire détaillé ou encore de réaliser des examens médicaux avant d’accepter de vous assurer. 

Et si votre demande de prêt est refusée ?

Essuyer un refus ne veut pas dire que vous ne parviendrez pas à financer votre projet d’achat immobilier. Si vous avez suivi nos conseils, vous avez contacté plusieurs banques pour faire jouer la concurrence, mais aussi pour ne pas mettre tous vos oeufs dans le même panier. Les politiques diffèrent d’un établissement à l’autre donc il n’est absolument pas exclu qu’un autre établissement accepte votre demande de crédit.

Si le temps file, tournez-vous vers votre notaire pour demander la signature d’un avenant qui vous fera gagner un peu de temps si les démarches s’allongent.

Et gardez en tête que les conditions suspensives figurant sur votre compromis de vente vous protègent en cas de refus de prêt.

S’il vous est impossible de financer le projet, la vente sera annulée : vous passerez à côté de l’appartement de vos rêves, mais vous ne vous mettrez pas en péril. 

Troisième étape : validez votre offre de prêt

Une banque qui accepte de vous accorder un prêt vous enverra, par courrier ou par mail, une offre officielle valable 30 jours, le cachet de la poste, ou la date d’envoi électronique, faisant foi. L’offre de prêt vous convient ? Attention à ne pas vous précipiter.

Un délai de réflexion de 10 jours doit être respecté, sous peine que l’offre soit considérée comme nulle et que vous soyez contraint de tout recommencer.

Il faudra donc patienter jusqu’au onzième jour après réception pour retourner l’offre de prêt paraphée, signée et datée. Et si vous faites bien le calcul inverse, cela signifie qu’il faut recevoir l’offre qui vous convient a minima 11 jours avant l’expiration du délai de 45 à 70 jours qui vous est accordé pour financer votre projet d’achat immobilier. 

Soyez réactif et méthodique

  • Contactez le plus rapidement possible la banque ou le courtier avec le compromis ou la promesse de vente
  • Soignez votre dossier de demande de prêt (3 mois en amont de la demande)
  • Obtenez une offre de prêt et signez-la (sous 45 à 60 jours après la signature du compromis)
Une fois ces étapes passées, la banque est prête à effectuer le déblocage des fonds lors de la signature de la vente chez le notaire, soit environ 3 mois après la signature du compromis.

En investissant jusqu’à 100 000 € à vos côtés, Virgil vous permet de devenir propriétaire du bien qui vous correspond vraiment. Et vous accompagne à toutes les étapes. Parce qu’on devrait tous être libre d’acheter l’appartement qui nous fait rêver. Chambre d’enfant, rooftop, ou quartier préféré : devenez propriétaire, sans faire de compromis. Et si on en parlait ?

Et si vous pouviez déjà devenir propriétaire sans renoncer à vos critères ?

Ils ont acheté avec Virgil

Votre Rapport personnalisé

Quel est votre potentiel d'achat sur le marché immobilier parisien ?

Vous n’avez pas le budget pour acheter, pas encore. Du moins, c’est ce que vous croyez. Et si vous aviez déjà les moyens de devenir propriétaire d’un appartement qui répond à tous vos critères ? Faites la simulation pour découvrir où vous en êtes.