Comment gérer la lassitude des recherches d'appartement quand on a le sentiment de tourner en rond ?

3
min. de lecture

Sommaire

Ne renoncez pas à l’appartement de vos rêves ! Chez Virgil, nous investissons  jusqu’à 100.000 euros à vos côtés pour compléter votre budget.

Vous cherchez à acheter un logement, ça fait déjà des mois que ça dure et vous en avez ras-le-bol. Eh oui, la tension immobilière à Paris et en première couronne peut décourager… mais sachez que la plupart des acquéreurs passent par ces moments de doute.

Rassurez-vous, le jeu en vaut la chandelle.

Acheter son logement est le meilleur moyen de construire son patrimoine et de ne plus jeter son argent par les fenêtres dans un loyer.

Mais comment gérer cette (trop) longue attente ? Ceux qui ont réussi nous donnent leurs méthodes. 

Déjà, vous n’êtes pas seul

C'est la première chose à vous dire quand un coup de moins bien apparaît, après une énième visite infructueuse. Enchaîner les visites et ne jamais tomber sur cet appartement qui donne envie d'emménager dès le lendemain, passer des soirées à scruter les annonces immobilières et s’endormir devant son écran : en fait, comme vous, la majorité des acquéreurs galèrent, à un moment ou à un autre, dans leur recherche.

Acceptez l’idée de consacrer du temps à votre recherche

Si acheter un appartement était un sport olympique, la médaille d’or serait remportée par un marathonien et non par un sprinteur. L’aventure immobilière, c’est une course de fond, particulièrement à Paris, quand on vise son premier achat et qu’on ne connaît encore rien du secteur.

“Il faut vraiment commencer par mettre en place des critères de recherche : surface, nombre de pièces, quartier, etc.”, commente Nicolas.

Malgré son profil de primo-accédant idéal – 30 ans, ingénieur en CDI, pacsé, apport non négligeable - cet Alsacien d’origine a tout de suite compris la complexité du marché. Et apprendre à connaître un nouveau domaine, ça prend du temps. “En fait, j’ai trouvé cela passionnant. Acheter un appartement quand vous n’y connaissez rien, c’est presque comme apprendre une nouvelle langue”. 

Consacrez donc du temps pour vos recherches, soyez curieux et intégrez les enjeux d’un achat immobilier. On parle quand même d’un des plus gros investissements de votre vie ! “J’ai commencé sur Internet en regardant toutes les offres, se souvient Nicolas. Au début, mes critères restaient vagues, c’était surtout pour m’amuser. J’ai aussi sollicité quelques visites, juste pour voir.”

A force de vous informer et de faire des visites, vous intégrez de mieux en mieux vos besoins et vous ajustez vos priorités. 

Acceptez de vous faire aider !

Quand on achète un appartement, on veut souvent optimiser son budget et éviter les frais d’agence qui plombent les finances. Mais un peu d’aide peut vous faire gagner beaucoup de temps. “J’ai sollicité plusieurs agents immobiliers,  en parallèle de mes recherches personnelles J’ai appris beaucoup avec eux surtout pour un premier achat”.

Un expert immobilier sait poser les bonnes questions pour prioriser les besoins et donc optimiser les recherches. C’est son boulot, il fait ça toute la journée. Il est au courant des biens à vendre. Il vous accompagne dans le processus d’achat et peut vous aider à négocier le prix du logement.

Résultat : ses prestations impactent moins votre budget qu’on pourrait le penser. “J’ai économisé une bonne partie de ce que m’a coûté l’agence dans le prix d’achat du logement”, confirme Nicolas. Sa patience a fini par payer : après 2 mois de recherche, il a finalement dégoté un joli 2 pièces à Ledru-Rollin.

Fixez-vous des objectifs et des priorités

La meilleure façon de ne pas gaspiller son énergie et son temps dans des recherches inutiles est de se fixer des priorités et des objectifs. “J’ai passé 1 an à chercher mon appartement et j’ai failli partir en déprime”, admet Marie, 33 ans, responsable marketing dans un grand groupe e-commerce. “"Je suis restée trop longtemps  dans le vague. J’allais voir certains appartements alors que je savais qu’au fond, ils ne collaient pas. Parfois, j’aimais juste leur déco... Ça m'a usée”, explique-t-elle.

Pour éviter cela, fixez-vous trois critères que vous ne voulez absolument pas lâcher et listez vos objectifs secondaires.

Cela ne donne aucun résultat ? Ce n’est pas un drame. Fixez-vous une deadline et, si rien ne tombe, modifiez d’abord ce qui est le moins prioritaire pour vous. “Je ne me déplaçais pour voir un logement que si 75% de mes attentes étaient remplies”, confie Marie, pour qui ces principes ont facilité les recherches. “Se déplacer, ça bouffe de l’énergie. Il fallait que je limite pour ne pas exploser”.

Là encore, le travail a porté ses fruits : Marie tombe finalement sur un 70m2 dans le 20e arrondissement et signe son compromis de vente.

“Cet appartement répondait à 90% de mes critères. Bonne perf’”, conclut-elle.

Essayez d'augmenter votre budget

On peut avoir une stratégie béton, une expertise du secteur, être bien accompagné et malgré cela continuer à galérer dans ses recherches de logement.

La raison principale ? Le manque de budget.

C’est ce qu’a connu Pierre, 27 ans, dont le parcours d’achat aura duré près de deux ans. Lorsqu’il se lance dans l’aventure, son banquier refroidit immédiatement ses ardeurs. Avec ses capacités de financement, Pierre ne peut espérer qu’un petit studio, et pas dans le quartier qu’il souhaite. Difficile alors de trouver son bonheur quand on vit en location dans un logement spacieux et bien situé.

“Mon appartement avait placé la barre haut”, admet-il. “Je ne voulais pas acheter moins bien que ce que j’avais”. 

Pierre décide donc, dans un premier temps, de lâcher l’affaire. Mais en 2020, il entend parler de Virgil et sa possibilité de co-investir jusqu’à 100 000 euros à ses côtés. L’apport lui permet d’élargir ses possibilités de recherches. Son aventure se soldera par la signature d’un beau deux-pièces au coeur des Batignolles. Mission accomplie !

Conclusion : ne désespérez pas, vous allez y arriver !

Rechercher un logement ressemble souvent à un parcours du combattant. Mais d’autres ont réussi avant vous. La plupart ont accepté l’idée qu’acheter un appartement peut prendre du temps. Certains se sont aussi fait accompagner, et d’autres ont élaboré des stratégies pour optimiser leurs recherches.

Tous s’accordent sur le fait qu’aujourd’hui, avec un peu de méthode, ils ont réussi à trouver l'appartement de leurs rêves.

En investissant jusqu’à 100 000 € à vos côtés, Virgil vous permet de devenir propriétaire du bien qui vous correspond vraiment. Et vous accompagne à toutes les étapes. Parce qu’on devrait tous être libre d’acheter l’appartement qui nous fait rêver. Chambre d’enfant, rooftop, ou quartier préféré : devenez propriétaire, sans faire de compromis. Et si on en parlait ?

Et si vous pouviez déjà devenir propriétaire sans renoncer à vos critères ?

Ils ont acheté avec Virgil

Votre Rapport personnalisé

Quel est votre potentiel d'achat sur le marché immobilier parisien ?

Vous n’avez pas le budget pour acheter, pas encore. Du moins, c’est ce que vous croyez. Et si vous aviez déjà les moyens de devenir propriétaire d’un appartement qui répond à tous vos critères ? Faites la simulation pour découvrir où vous en êtes.