1. Affinez au maximum votre projet immobilier

Pour être efficace et ne pas vous éparpiller, vous devez d’abord savoir exactement ce que vous recherchez. Si vous achetez à deux, par exemple, il est fortement recommandé de se plier ensemble à l’exercice pour éviter incompréhensions et mauvaises surprises !

Listez vos critères et contraintes pour affiner l’utilisation des filtres de recherche et arbitrer au mieux entre les différentes annonces :

La contrainte initiale : votre budget !

Les critères essentiels : tout ce qui n’est pas négociable

L’emplacement du bien :

Vos souhaits : ce qui fera peut-être pencher la balance

N’oubliez pas le facteur temps

Faites le point sur le temps que vous pouvez effectivement consacrer chaque semaine aux visites. Cela vous aidera à être plus ou moins sélectifs concernant les annonces qui valent ou non de vous déplacer.

2. Mettez en place votre recherche

Qu’ils soient spécialisés dans l’immobilier ou généralistes, les sites rassemblant des annonces de biens à vendre pullulent sur le Net.

Pour gagner du temps et être sûr de ne pas passer à côté d’une bonne affaire, n’hésitez pas à placer des alertes, en privilégiant celles dont les filtres permettent de cibler les recherches. Il suffit de remplir un formulaire en précisant vos critères et, chaque fois qu’un nouveau bien correspondant sera mis en ligne, vous recevrez une notification.

Même si de nombreuses recherches peuvent se faire virtuellement, il ne faut pas négliger de se rendre sur le terrain : une fois votre zone de recherche définie, n’hésitez pas à faire le tour des agences immobilières du secteur pour vous faire connaître et expliquer dans le détail vos attentes. Vous pourrez ensuite passer régulièrement un coup de fil aux agents que vous avez rencontrés pour faire un point sur les biens qu’ils peuvent vous proposer.

les voisins, la gardienne ou le boulanger sont bien souvent les premiers au courant.

Ne sous-estimez pas votre propre réseau, notamment si vous connaissez des gens habitant le quartier qui vous intéresse : les voisins, la gardienne ou le boulanger sont bien souvent les premiers au courant de la future mise en vente d’un bien immobilier.

L’opportunité des visites virtuelles

Dans certains cas, plus besoin de se déplacer, puisque certaines agences vous proposent une visite virtuelle. D’un simple clic, vous pouvez vous déplacer d’une pièce à l’autre, examiner aussi bien le plafond que le sol et vérifier que l’agencement du bien vous convient avant d’aller le visiter physiquement. Un vrai gain de temps !

3. Lire entre les lignes des annonces immobilières

Pour se distinguer parmi le flot d’annonces immobilières disponibles, les vendeurs – qu’il s’agisse de particuliers ou d’agents immobiliers – ont tendance à utiliser des expressions poétiques mais vagues. Voici quelques clés pour mieux les décoder : 

Méfiez-vous des lacunes

Autre astuce souvent utilisée par les agences : ne pas parler des choses qui fâchent, comme le vis-à-vis ou le cinquième étage sans ascenseur. Soyez attentifs à ce qui est écrit, mais aussi aux informations manquantes : n’hésitez pas à contacter l’agence pour poser vos questions et combler ces lacunes avant de planifier une visite.

Copyright : Benoit Rousseau