Qu’est-ce qu’une offre d’achat ?

Par l’offre d’achat, vous signifiez à un vendeur votre volonté d’acquérir son bien à vos conditions. Il est tenu de l’accepter seulement si le prix proposé est égal à celui qu’il demande.

À quoi sert l’offre d’achat ?

Cet appartement vous plaît beaucoup ? Pour prouver au vendeur votre intention de l’acquérir, vous lui enverrez une offre d’achat. S’il l’accepte sans réserve, il s’engage à vous vendre le logement au prix déterminé, et la transaction se poursuivra par la préparation du compromis de vente. Généralement, il s’écoule une dizaine de jours entre l’acceptation de l’offre d’achat et la signature du compromis. En tant qu’acheteur, c’est en ratifiant le compromis que vous engagerez réellement à acheter.

Quelles mentions insérer dans l’offre d’achat ?

Au minimum, l’offre d’achat doit mentionner le prix auquel vous souhaitez acheter le bien et le délai de validité de votre proposition. Vous pouvez aussi prévoir une clause relative aux modalités de réponse du vendeur (lettre recommandée, mail…).

Ne rentrez pas dans les détails !

À ce stade, l'objectif est de rendre l'offre la plus simple possible pour le vendeur. En particulier, 'il est important de ne pas renoncer aux clauses suspensives à ce stade, il est inutile de les insérer dans la rédaction de votre offre. Les termes de ces conditions suspensives pourront être détaillées une fois votre offre acceptée, en vu de préparer la rédaction de la promesse ou compromis de vente.

Comment le vendeur peut-il répondre à une offre d’achat ?

 Si vous faites une offre d’achat au prix, le vendeur est techniquement tenu de l’accepter. Pas de panique si vous changez d’avis par la suite, il sera toujours temps de vous rétracter.

Le vendeur peut également refuser votre proposition si le prix est inférieur à celui qu’il avait fixé, ou vous faire une contre-proposition. Dans ce dernier cas, l’offre initiale devient caduque et vous n’êtes pas obligé d’accepter la nouvelle.