Dans quels cas dois-je faire une offre après une visite ?

3
min. de lecture

Sommaire

Ne renoncez pas à l’appartement de vos rêves ! Chez Virgil, nous investissons  jusqu’à 100.000 euros à vos côtés pour compléter votre budget.

Si la question de l'offre ne se pose pas en cas de coup de cœur ou de taudis, il est de nombreuses situations où le doute est permis. A Paris, le marché de l’immobilier est très tendu. On le sait, il faut se décider vite après une visite pour faire une offre, car à trop hésiter vous risquez de voir l'appartement vous passer sous le nez.

Et si faire une offre n'est pas si engageant pour vous, ce n'est pas une raison pour se précipiter et en faire à tout-va.

La clé ? Bien préparer son dossier, connaître le marché et, à défaut de savoir précisément ce que vous voulez, être au clair sur les points rédhibitoires.

Alors, quand et comment devez-vous faire une offre pour avoir toutes les chances de votre côté ? Voici nos conseils pour cette mission où l'important est de savoir se décider vite tout en gardant la tête froide…

Évaluez bien l'appartement avant et pendant la visite

Bien souvent, à Paris, vous devrez être en mesure de vous positionner sur un appartement dès la première visite. Il convient donc d'aborder celle-ci le mieux préparé possible. 

Et la préparation commence en amont de la visite.

Commencez par vous renseigner sur les prix pratiqués dans le quartier pour le même type d'appartement. Le prix au m² est un bon indicateur pour voir si le prix de vente n’a pas été surévalué (ou plus rarement sous-évalué) de la part du vendeur. Visitez aussi le quartier pour vous projeter. Ça sera l'occasion de constater l'éventuelle tenue de travaux dans les rues alentour ou sur la façade de l'immeuble.  

Pendant la visite, restez attentif de l'entrée dans l'immeuble jusqu'à la sortie.

Attardez vous moins sur la décoration et plus sur les caractéristiques propres du logement, comme la taille de l'appartement, le nombre de pièces, leur disposition, l'isolation, l'électricité, les travaux à prévoir. En combinant toutes ces observations, vous pourrez en sortant de la visite avoir une idée plus précise de l'intérêt ou non que représente cet appartement et éventuellement faire une offre. 

Soyez clair sur ce que vous voulez ou pas

On vous l'a dit, faire une offre revêt un engagement fort mais pas définitif de votre part. Il faut donc être rapidement au clair, après la visite, pour en déclencher une ou non. Voici quatre cas-types pour vous aider à y voir plus clair. 

L’appartement vous plaît et votre financement est garanti : faites une offre

C'est la situation la plus simple : les étoiles sont alignées, il n'y a aucun doute que cet appartement est pour vous. Lancez-vous le plus tôt possible afin de maximiser vos chances, et ne soyez pas trop gourmand sur la marge de négociation, au risque de se faire doubler par un plus offrant. 

L'appartement vous plaît mais vous avez encore besoin de réfléchir à votre projet personnel : faites une offre

Certes, l'appartement vous plaît, vous vous y verriez bien, mais vous n'êtes pas encore au clair avec votre projet personnel. Ce n'est pas grave. Faites une offre, vous aurez largement le temps de réfléchir, entre le temps que le vendeur va mettre à vous répondre, la date de la signature du compromis et éventuellement les dix jours de rétractation qui suivront, vous aurez le temps de savoir vraiment si vous êtes prêts pour cet appartement ou pas.

Vous n'êtes sûr de rien et avez besoin d'un contre-avis ou de l'aide d'un tiers : faites une contre-visite et/ou une offre

L'appartement que vous venez de visiter a des points positifs mais vous avez quelques doutes, et pour être sûr de vous, vous avez besoin de l'aide d'un ami ou d'un professionnel. Demandez une contre-visite rapidement (idéalement dans les trois jours). Si c'est possible, ne faites pas d'offre et attendez cette deuxième visite. 

Si cette contre-visite est compliquée à organiser (problème de calendrier ou autre), faites une offre ! Et en parallèle, commencez à préparer la contre-visite. Si vous remportez l'appartement, vous aurez le temps de revenir accompagné bien avant la fin du délai de rétractation et vous pourrez toujours renoncer en cas de confirmation de vos doutes. 

L'appartement ne vous plaît pas ou il y a un élément rédhibitoire pour vous : ne faites pas d'offre

Encore un cas facile : vous savez déjà que vous ne vous projetez pas dans cet appartement. Même si une offre ne vous engage pas à grand-chose, n'en faites pas. Votre temps (et celui du vendeur) est précieux, inutile de le gaspiller alors que vous savez déjà que vous ne voulez pas de l'appartement. Concentrez-vous sur vos prochaines visites.

Préparez bien votre offre

Ça y est ! Vous sortez d'une visite et êtes prêt à faire une offre. Encore faut-il savoir comment s'y prendre. Sachez avant tout qu'elle devra être écrite, une offre orale n'ayant aucune valeur juridique. Pensez aussi à adjoindre à votre offre d'achat (qui peut être faite par mail) une lettre de motivation et une attestation de financement. Cela peut être un bon moyen de vous démarquer auprès du vendeur. 

Lire aussi : Comment remporter une offre d'achat à Paris

Conclusion : n'ayez pas peur de faire des offres !

Vous l'avez compris, l'offre d'achat est plus engageante pour le vendeur que pour vous. Sauf en cas d'élément rédhibitoire, n'ayez pas peur de vous lancer et de faire des offres. Vous aurez largement le temps de vous rétracter ensuite si vous changez d'avis.

Préparez bien vos visites pour gagner du temps et passez outre la décoration pour ne rater aucune caractéristique propre à l'appartement. 

En investissant jusqu’à 100 000 € à vos côtés, Virgil vous permet de devenir propriétaire du bien qui vous correspond vraiment. Et vous accompagne à toutes les étapes. Parce qu’on devrait tous être libre d’acheter l’appartement qui nous fait rêver. Chambre d’enfant, rooftop, ou quartier préféré : devenez propriétaire, sans faire de compromis. Et si on en parlait ?

Et si vous pouviez déjà devenir propriétaire sans renoncer à vos critères ?

Ils ont acheté avec Virgil

Votre Rapport personnalisé

Quel est votre potentiel d'achat sur le marché immobilier parisien ?

Vous n’avez pas le budget pour acheter, pas encore. Du moins, c’est ce que vous croyez. Et si vous aviez déjà les moyens de devenir propriétaire d’un appartement qui répond à tous vos critères ? Faites la simulation pour découvrir où vous en êtes.