Pourquoi mon banquier me demande-t-il un apport ?

3
min. de lecture

Sommaire

Ne renoncez pas à l’appartement de vos rêves ! Chez Virgil, nous investissons  jusqu’à 100.000 euros à vos côtés pour compléter votre budget.

L’apport immobilier est clé pour financer l’appartement ou la maison de vos rêves. Généralement estimé à 10% à 20% du prix d'achat, il rassure le banquier sur votre capacité à payer les frais annexes, à épargner et donc, in fine, à rembourser l'argent qu'il vous prêtera. Il représente également une sécurité pour vous, et vous permettra aussi de mieux négocier les conditions de votre prêt. Explications.   

Pour avoir une garantie si vous ne remboursez pas votre crédit

Eh oui, la première chose qui importe à la banque quand elle vous prête de l'argent, c'est… de récupérer sa mise ! C'est pour cette raison que les banques demandent au minimum un apport de 10% du prix de l'appartement, qui correspondent aux frais de notaires et à l'éventuelle commission d'agence. Car si un jour vous n'êtes plus en mesure de rembourser votre crédit, la banque pourra certes saisir votre bien pour récupérer son argent, mais pas les frais d'acquisition. 

Bon, on vous rassure, ça n'arrive presque jamais dans les faits (1% des cas selon la Banque de France), et avant d'en arriver à cette situation extrême, la banque essaiera toujours de trouver une solution à l'amiable.

Acheter sans apport, c'est compliqué mais possible 

S’il était possible d’obtenir un emprunt immobilier sans apport assez facilement avant 2020, c'est aujourd’hui plus compliqué. On appelle cela des prêts à 110%, car la banque finance 100% du prix de l'appartement, ainsi que les 10% de frais annexes (frais de notaire). Ces financements sont généralement réservés aux jeunes actifs, que les banques captent ainsi en début de carrière et à qui elles peuvent ensuite proposer d’autres produits bancaires. Ils doivent justifier tout de même d’un peu d’épargne pour faire face en cas de problème financier et avoir des revenus élevés. 

Pour évaluer le sérieux de votre profil

Accorder un prêt pour un banquier revient à faire un pari d'avenir. En vous l'accordant, il estime que vous serez capable dans le futur de rembourser une somme que vous ne possédez pas actuellement, accompagnée de ses intérêts. Pour cela, le banquier va éplucher vos comptes et étudier votre comportement bancaire. Un apport conséquent, l'absence de découvert, une épargne mensuelle, même faible, et des dépenses raisonnées seront autant de points positifs pour votre dossier. 

Idem avec le saut de charge, la différence entre votre loyer actuel et vos futures mensualités. Le banquier sera plus enclin à vous accorder un crédit dont les mensualités seront inférieures ou égales à votre loyer actuel. 

Un levier de négociation

Outre de rassurer le banquier sur le sérieux de votre profil et de vous prémunir en cas de pépin, l'apport vous permettra de négocier. Avec un dossier financier solide, vous serez en mesure d'obtenir plus facilement un taux d'emprunt avantageux. Vous pourrez aussi négocier les frais bancaires annexes (frais de dossier, d'assurance, etc.). Chaque banque a sa politique, mais avec un dossier solide, toutes voudront vous avoir comme client ! Et c'est un fait : plus vous avez de l'apport, plus vous pouvez négocier.

Pour vous assurer un matelas de sécurité

Si la banque réclame au moins 10% d'apport (donc 20 000 euros pour un achat à 200 000 euros), elle sera aussi très sensible à l'argent qui vous restera de côté après l'acquisition.  Car être propriétaire est un placement qui cache parfois de nombreux coûts plus ou moins cachés : frais d’entretien, charges de copropriété, énergie, taxe foncière… Des dépenses impromptues qui peuvent vite vous mettre dans le rouge si vous n'avez pas de quoi les absorber. 

Autre argument pour la banque : cette épargne qui vous restera après l'achat ira dormir sur un compte… chez elle ! 

À lire aussi : Combien d'apport faut-il pour acheter son premier appartement ? Réponse d’une gestionnaire de patrimoine

Enfin, l'apport que vous investirez dans cette opération sera autant de sécurité au cas où les choses se compliquaient. C'est autant d'argent que vous n'aurez pas à emprunter et, donc, pas à rembourser.

Conclusion : l'apport est (quasi) indispensable pour obtenir un prêt

On l'a vu, l'apport est essentiel en vue d'acquérir un appartement. Il rassure le banquier sur la solidité de votre dossier, représente une sécurité pour lui comme pour vous, et vous permet de négocier plus facilement le taux d'emprunt et les différents frais annexes. 

En investissant jusqu’à 100 000 € à vos côtés, Virgil vous permet de devenir propriétaire du bien qui vous correspond vraiment. Et vous accompagne à toutes les étapes. Parce qu’on devrait tous être libre d’acheter l’appartement qui nous fait rêver. Chambre d’enfant, rooftop, ou quartier préféré : devenez propriétaire, sans faire de compromis. Et si on en parlait ?

Et si vous pouviez déjà devenir propriétaire sans renoncer à vos critères ?

Ils ont acheté avec Virgil

Votre Rapport personnalisé

Quel est votre potentiel d'achat sur le marché immobilier parisien ?

Vous n’avez pas le budget pour acheter, pas encore. Du moins, c’est ce que vous croyez. Et si vous aviez déjà les moyens de devenir propriétaire d’un appartement qui répond à tous vos critères ? Faites la simulation pour découvrir où vous en êtes.