Quels moments de vie justifient de changer d’appartement ?

3
min. de lecture

Sommaire

Ne renoncez pas à l’appartement de vos rêves ! Chez Virgil, nous investissons  jusqu’à 100.000 euros à vos côtés pour compléter votre budget.

Dans la vie, il y a les rêves et il y a la réalité.

D’un point de vue purement économique, pour rentabiliser au maximum l’achat d’un appartement, le rêve est d’investir le plus tôt possible et de rester dans le même logement jusqu’à ses vieux jours.

On peut difficilement imaginer plus beau scénario, avec des loyers économisés sur des décennies et des frais d’acquisition indolores sur la durée. Mais la réalité est un peu différente. Parce que quand vous avez 25 ans et quand bien même vous toucheriez déjà un super salaire, s’acheter un appartement et être capable d’anticiper tous les bouleversements qu'on peut rencontrer semble compliqué. Alors, quels sont les moments les plus opportuns pour changer d'appartement ? On vous explique tout ici, et vous allez voir, tout est question de stratégie. 

Projetez-vous dans un appartement pour au moins 5 ans 

On a coutume de dire que quand on achète un appartement, on le paye 110 % de son prix. Car outre le logement que vous achetez, vous payez des frais associés à l'acquisition, qui représentent environ 10 % supplémentaires. Donc si vous revendez quelques semaines après avoir investi, vous avez de forte chance de perdre 10% de votre investissement.

« Amortir les frais associés à un achat prend environ deux ans et demi, estime Erika, Spécialiste  Acquisition chez Virgil. C’est un amortissement indolore car il remplace des loyers et des charges que vous devriez de toute façon payer si vous étiez locataire. »

 Au-delà de cette période d'amortissement, bingo ! Chaque mensualité supplémentaire remboursée augmente la rentabilité de votre logement. Autant dire que si vous vous pouvez vous projeter sur au moins cinq ans, il y a de fortes chances que votre investissement vous rapporte de l’argent. La première bonne question à se poser pour décider ou non de changer d’appartement est donc : « Quelle est la probabilité de rester dans mon logement pour au moins cinq ans ? »  

Anticiper la vie à deux… sans attendre l'âme sœur

Nul besoin d'être en couple pour se lancer dans l'acquisition de sa résidence principale. Si vous êtes célibataire et que vous avez la surface financière pour vous lancer, allez-y. Et si vous rencontrez l'âme sœur quelques mois après, pas de panique. Vous vous retrouvez avec l'embarras du choix !

Vous pouvez déménager avec votre partenaire et mettre votre appartement en location avant d'être sûrs de vouloir acheter ensemble ; les loyers reçus couvrent tout ou partie de votre crédit. Vous pouvez aussi emménager à deux dans l'appartement que vous avez acheté.

La personne qui vous rejoint participe aux frais du logement ou vous paie un loyer. Et là, c’est le double effet kiss cool (qui profite surtout à celui qui est déjà propriétaire). Non seulement vous continuez à faire grossir votre patrimoine, mais en plus vous augmentez vos revenus. De quoi se concocter un bel apport de capital pour un investissement plus important, lorsqu’il faudra voir beaucoup plus grand, par exemple, quand vous aurez des enfants...

Préparer l’arrivée des enfants

Le besoin d'une pièce supplémentaire se fait rapidement sentir avec l'arrivée d'un enfant.  Vous savez qu’il vous faut un appartement plus grand et conçu pour accueillir un nouveau-né, mais dans le même temps, vos revenus ne suivent pas la même courbe.

« C’est souvent à ce moment-là que les besoins financiers d’une famille changent le plus radicalement », constate Erika. Et qu'il est nécessaire de changer d'appartement, si vous êtes en mesure d’acheter plus grand tout en évitant la case location et les loyers qui sont autant d’argent jetés par les fenêtres.

Notre conseil : Pour y arriver, le maître mot est pré-pa-ra-tion !

Pour anticiper ce genre de gros bouleversements, la clé est de se constituer un capital, que vous dégainerez aux meilleurs moments. Pour cela, vous pouvez, bien sûr, mettre de l’argent de côté tous les mois.

Sauf que si vous êtes locataire, épargner beaucoup quand on paie déjà un loyer important, surtout à Paris, c’est compliqué.

La solution la plus indolore pour votre train de vie, c’est d’avoir acheté son premier appartement le plus tôt possible, tout en continuant d'épargner en parallèle. Devenir propriétaire quand vous êtes jeune permet de transformer vos loyers en épargne et de se doter d’une carte maîtresse au moment où la vie justifie de sortir son jeu.

« À 25 ans, ce n’est pas délirant de se dire qu’on va rester 6 ans dans un appartement de 25m2, analyse Erika. La projection devient plus compliquée quand on en a 31. Il faut donc poser une première brique le plus tôt possible. Et plus on la garde longtemps, plus ce sera efficace lorsqu’on va devoir investir pour plus grand. » 

Sortir de Paris tout en épargnant

Nouveau cas de figure. Vous êtes bien installé dans le centre de Paris, mais voilà que vous voulez partir vivre un peu plus loin en première couronne.

Changement de travail, envie de vivre dans une maison ou d’avoir un jardin, de multiples raisons peuvent vous pousser vers ce choix. Et voilà que cette question ô combien légitime revient : faudrait-il mieux louer ou est-ce le moment de vendre pour acheter ailleurs ?

Encore une fois, être déjà propriétaire vous donne les clefs pour répondre judicieusement à cette question. Comme on l’a déjà vu, si vous vivez depuis plus de 5 ans en tant que propriétaire dans votre appartement, votre logement du centre est déjà rentabilisé. Vous accumulez un capital, que vous pouvez décider d’investir dans ce nouvel achat. Le prix du mètre carré dans le centre de Paris étant, en général, plus élevé qu’ailleurs, votre premier investissement va vous permettre de rêver plus grand. D’un point de vue économique, la spirale est positive. Qui dit plus d’espace, dit que vous pourrez vous projeter plus longtemps. Et votre nouvel investissement en sera d’autant plus profitable.

Conclusion : anticipez toujours les besoins à venir

Un coup de foudre, des enfants, un changement de carrière, vous vous poserez sûrement plusieurs fois la question de savoir si vous devez ou pas vendre votre logement et en acheter un autre.

La meilleure façon de répondre est de projeter votre investissement sur une durée qui vous assure, quoi qu’il arrive ou presque, une rentabilité.

Rappelez-vous que plus vous garderez votre bien longtemps, plus il deviendra profitable. En fait, dans l’idéal, dès que vos finances le permettent, acheter un petit peu plus grand que vos besoins immédiats vous permet donc de vous projeter un peu plus longtemps. Et d’anticiper ainsi les changements que vous connaîtrez dans votre vie. 

En investissant jusqu’à 100 000 € à vos côtés, Virgil vous permet de devenir propriétaire du bien qui vous correspond vraiment. Et vous accompagne à toutes les étapes. Parce qu’on devrait tous être libre d’acheter l’appartement qui nous fait rêver. Chambre d’enfant, rooftop, ou quartier préféré : devenez propriétaire, sans faire de compromis. Et si on en parlait ?

Et si vous pouviez déjà devenir propriétaire sans renoncer à vos critères ?

Je revends mon appartement

Ne renoncez pas à l’appartement de vos rêves ! Chez Virgil, nous investissons  jusqu’à 100 000 euros à vos côtés pour compléter votre budget.

Ils ont acheté avec Virgil

Votre Rapport personnalisé

Quel est votre potentiel d'achat sur le marché immobilier parisien ?

Vous n’avez pas le budget pour acheter, pas encore. Du moins, c’est ce que vous croyez. Et si vous aviez déjà les moyens de devenir propriétaire d’un appartement qui répond à tous vos critères ? Faites la simulation pour découvrir où vous en êtes.