Rénover un appartement : puis-je faire les travaux moi-même ?

Je me lance dans la rénovation de mon appartement, et maintenant, à qui faire appel ? Et si je me lançais tout seul ?

3
min. de lecture

Sommaire

Virgil ajoute jusqu’à 100 000 euros d’apport pour compléter le financement de votre appartement. Prêt à découvrir ce que vous pourriez acheter avec nous ?

Faire des économies, respecter un calendrier précis, valoriser son travail… Les raisons qui poussent à se lancer soi-même dans des travaux de rénovation sont nombreuses. Mais qu'entend-t-on par travaux ? Si certains sont évidemment réalisables, d'autres doivent absolument être réalisés par des professionnels.

Pour des raisons de sécurité, d'assurance et parce que la loi vous y oblige.

Passage en revue de ce que vous avez le droit de faire et de ce que vous devez absolument confier à des professionnels. 

Les travaux que vous pouvez faire vous-même

Installer une nouvelle cuisine

À partir du moment où vous ne touchez pas à la plomberie et à l'électricité, vous avez toute latitude pour changer votre cuisine. Qu'il s'agisse des meubles, de l'évier ou de l'emplacement du frigo. Il ne sera pas possible en revanche de changer l'emplacement du four, ou alors très peu. Il doit toujours être branché sur une prise spéciale, reliée à un disjoncteur à part dans le tableau électrique. Pour la plomberie, vous avez tout à fait le droit, mais à condition d'avoir les compétences requises, sinon, gare aux fuites.

Changer les portes ou les fenêtres

Passons rapidement sur les portes, assez simples à poser avec le système de gonds. Si vous les commandez vous-même, assurez-vous de prendre les bonnes cotes, car des portes sur-mesures ne sont pas reprises. Pour les fenêtres, c'est en principe la même chose, mais cela requiert d'avoir un niveau en bricolage assez élevé, d'être méticuleux et de bien respecter les règles d'urbanisme locales et de la copropriété, qui tient à s'assurer d'une cohérence totale dans l'esthétique de l'immeuble. Dans certains cas, par exemple, le PVC sera interdit. 

Comme avec les portes, il est important de maîtriser les règles géométriques élémentaires et de bien réaliser son plan et ses côtes. Puis d'user de patience et minutie pour la pose. Il ne faudra pas oublier l'isolation pour éviter les ponts thermiques. L'économie réalisée (en plus de la fierté de l'avoir fait soi-même) n'est pas négligeable : 20 à 30% du prix. Mais changer ses fenêtres soi-même ne permet pas de bénéficier d'avantage fiscal, réservé à ceux qui font appel à des professionnels labellisés RGE. 

Changer un parquet ou un carrelage

Minutie, patience et habileté. Voilà les qualités requises pour changer un parquet ou un carrelage. Si vous avez les trois, vous pouvez tout à fait vous lancer dans ce chantier. Attention, là encore, à bien calculer les économies d'argent et surtout de temps. Bien faire les choses, que ce soit pour le carrelage ou le parquet prend du temps. Des outils précis seront nécessaires, notamment pour la découpe des pièces. 

"Ai-je le matériel nécessaire et les compétences ?"

C'est la première question à se poser. On le sait, les travaux coûtent cher, et en particulier la main-d'œuvre. Le faire par soi-même permet donc de réaliser des économies. Enfin à première vue. Parce que la question du matériel est centrale.

Si vous n'êtes pas équipés, cela peut rapidement coûter cher (plusieurs centaines d'euros) selon le matériel dont vous avez besoin.

Astuce utile : plusieurs enseignes proposent la location de matériel. 

Pour les compétences, il est important de bien savoir dans quoi vous vous engagez. Assurez-vous d'être en capacité de réussir ce que vous entreprenez, ou entourez-vous de quelqu'un qui a ces compétences. Mesurez également le temps que cela va prendre, au risque de ne pas respecter le calendrier que vous vous êtes imposé, de vite vous épuiser et d'être démoralisé.

Le risque final est gros : vivre longtemps dans des travaux ou payer plus longtemps une location en parallèle, ainsi qu'un résultat final décevant et difficilement valorisable à la revente. 

Votre budget travaux explose votre budget d'achat immobilier ?

Avec Virgil vous avez la solution : nous complétons votre apport jusqu'à 100 000 euros supplémentaires. Voilà de quoi gonfler votre budget global... et vous permettre de ne pas sacrifier les travaux dont vous rêvez.

Remplacer une baignoire ou une douche

Pour peu qu'il s'agisse d'un modèle à la même taille, il n'est pas très compliqué de remplacer une baignoire ou une douche. Le niveau monte d'un cran si la structure de la salle de bain est concernée ; en installant une douche avec une colonne encastrée à la place d'une ancienne salle de bain par exemple. Cela requiert des compétences et du matériel spécifique. 

La décoration

Par décoration, on entend tout ce qui ne touche pas à la structure de l'appartement ou de l'immeuble. Peindre des murs, poser du papier-peint, installer des meubles en kit, ou encore fixer des choses au mur. Là encore, assurez-vous d'avoir les compétences et d'utiliser des produits de qualité, qui permettront de faire durer votre œuvre. 

Les travaux à confier à un professionnel

Une fois qu'on a passé en revue les travaux réalisables soi-même, arrêtons-nous sur ceux qu'il est indispensable de confier à un professionnel. On l'a brièvement vu : tout ce qui touche à l'électricité est l'affaire de spécialistes agréés. Vous pensez avoir les compétences ?

C'est bien, mais il est interdit à un non professionnel de retoucher une installation électrique. Cette dernière doit absolument être aux normes, sous peine de courir un danger et de ne pas être couvert par l'assurance. 

Idem pour les travaux qui touchent à la structure de l'appartement. Vous pouvez casser une cloison sans souci, mais il est formellement interdit (et très dangereux) de s'attaquer aux murs porteurs. L'intervention d'un architecte est obligatoire. 

Tout ce qui touche à la charpente, la toiture ou à l'isolation est à prendre au sérieux. Le faire soi-même est autorisé, mais le risque est grand de mal s'y prendre ou de mettre sa sécurité en jeu. Les faire réaliser par des professionnels vous permet de bénéficier d'avantages fiscaux, et surtout d'être couvert en cas de malfaçon, ce qui n'est pas le cas quand vous le faites vous-même. Pire, en cas de malfaçon constatée après la revente sur des travaux que vous avez vous-même effectués, c'est vous qui serez responsable. 

Mesurez bien toutes les conséquences de ce que vous entreprenez

Beaucoup de choses sont faisables soi-même dans la rénovation d'un appartement, allant du très simple au plus compliqué. Avant de se lancer, mesurez bien toutes les conséquences, et notamment sur le calendrier que vous avez projeté. Certes, des économies conséquentes sont en jeu, mais le stress ou les dangers pour votre sécurité sont aussi à prendre en compte. Rappelez-vous que vous serez responsable de tous les travaux que vous réaliserez, et que vous ne pourrez bénéficier d'aucun avantage fiscal. Mais vous aurez la satisfaction d'avoir accompli quelque chose de technique, et vous pourrez vous le rappeler au quotidien. 

Une fois les questions d’ordre financier mises de côté, soignez votre matériel pour garantir votre sécurité : gants, masque, lunettes. Ça y est, vous êtes prêt à attaquer des travaux d’aménagement, des embellissements et de petites rénovations. 

  • Il est possible de s’occuper soi-même des peintures, attention à bien nettoyer les murs et à confirmer qu’ils sont sains avant de les peindre. Même chose pour les carrelages vieillots à remettre au goût du jour avec de la couleur, ou vos meubles de rangements.
  • Côté murs, vous pouvez aussi poser des papier-peints et des crédences adhésives, faciles à appliquer. 
  • Enduire et/ou recouvrir les sols d’un recouvrement adhésif est également à la portée de tous. Ne tentez pas de poser du parquet ou un carrelage vous-même, ce sont des matériaux qui requièrent une expertise pour être parfaitement mis en place.
  • Pour embellir vos pièces, il est facile de l’aménager avec de nouveaux rangements à monter vous-même, puis de les personnaliser grâce aux nombreuses marques d’accessoirisation de meubles qui vendent des produits en kit.
Laissez en revanche aux professionnels du bâtiment tout ce qui touche à l’électricité et à la plomberie, ce sont des installations qui nécessitent une garantie, sont dangereuses, complexes, qui doivent répondre à des normes légales.

De micros exceptions à cette règle, à faire une fois que vous avez les courants d’eau et d'électricité : ajouter un robinet sur une canalisation déjà installée, changer un siphon, rendre un robinet étanche, changer le cache d’une prise électrique.

Cette règle s’applique à tous les autres travaux qui nécessitent une garantie décennale, comme le changement d’une porte ou d’une fenêtre, ainsi que des aménagements de cuisine et/ou de salle de bain complexes.

N’hésitez pas non plus à solliciter des professionnels agréés RGE pour tous les travaux ayant rapport à l’isolation thermique et à la rénovation énergétique : des aides de l’État vous seront versées pour aider à payer leurs frais de travail.

Conclusion : faites vos travaux solo uniquement si vous êtes 100 % sûr de vous

Avant de démarrer un chantier et quelle que soit son ampleur, confirmez bien que vous avez les ressources nécessaires pour le mener à bien : temps, matériaux, outils, entourage et énergie.

Et n’oubliez pas que toute modification apportée par vos propres mains, aussi réussie qu’elle soit, ne confèrera pas forcément plus de valeur à votre bien. 

Et si vous augmentiez votre budget travaux ?

Vous avez trouvé l'appartement parfait qui tient tout juste dans votre budget. Seulement voilà : il ne vous restera rien pour financer la rénovation dont votre futur chez vous aurait tant besoin. Tout change avec Virgil. Nous complétons votre apport en investissant jusqu’à 100 000 euros d’apport pour vous permettre de financer l'appartement de vos rêves sans sacrifier les travaux qui vont avec.

Prêt à découvrir ce que vous pourriez acheter avec Virgil ?
Votre Rapport personnalisé

Quel est votre potentiel d'achat sur le marché immobilier parisien ?

Vous n’avez pas le budget pour acheter, pas encore. Du moins, c’est ce que vous croyez. Et si vous aviez déjà les moyens de devenir propriétaire d’un appartement qui répond à tous vos critères ? Faites la simulation pour découvrir où vous en êtes.