Comment négocier auprès du vendeur ?

Négocier, c’est bien, réussir sa négociation, c’est mieux. Pour éviter un refus pur et simple du vendeur, ne vous montrez pas trop gourmand et basez-vous sur des éléments objectifs comme l’état du logement.

Dans quelles limites peut-on négocier le prix ?

Il peut être judicieux d’être en possession d’une attestation de capacité de financement qui rassurera le vendeur sur le sérieux de votre démarche. En parallèle, vous mènerez votre petite enquête pour déterminer quels sont les prix du marché et ainsi estimer votre marge de négociation (4 % en moyenne). Elle sera moins élevée dans des villes prisées comme Paris.

Quels arguments mettre en avant pour négocier le prix ?

Plusieurs leviers peuvent vous permettre de négocier, à commencer par un prix surcoté par rapport au marché. Le fait que le logement comporte des défauts (localisation au rez-de-chaussée, amiante…), nécessite des travaux, ou se situe dans un immeuble en copropriété avec des charges très élevées, vous donne autant d’armes pour faire une offre d’achat à un prix inférieur.

Faut-il négocier auprès du vendeur ou de l’agent immobilier ?

Si vous avez affaire à un agent immobilier, intéressez-vous au type de mandat qu’il a signé avec le vendeur. S’il s'agit d'un mandat simple, cela signifie souvent que d’autres professionnels proposent ce bien. Si lui refuse de négocier le prix, un autre l’acceptera peut-être !

L'intérêt de l'agent, c'est avant tout que la transaction se fasse.

Soyez conscient que si l’agent cherche toujours à obtenir la commission la plus élevée, son intérêt est avant tout que la transaction se fasse. Il connaît de plus le marché sur le bout des doigts, et peut s'avérer être de bon conseil. S’il estime que votre offre est trop basse, il a sans doute raison !

Avec le vendeur, la part d’affect vis-à-vis du logement est importante et l’emporte souvent sur la raison. Pour maximiser vos chances de voir la négociation aboutir, organisez un tête-à-tête avec le vendeur après avoir bien préparé vos arguments.