Comment attester de ma capacité de financement ?

Cet appartement vous a tapé dans l’œil, vous faites donc une offre d’achat au vendeur. Pour lui prouver votre détermination et le rassurer sur votre capacité financière, vous pouvez joindre une attestation de financement à votre proposition.

A quoi sert une attestation de capacité de financement ?

Avec une attestation de capacité de financement, vous pouvez prouver au vendeur que vous disposez a priori des ressources financières nécessaires à l’achat de son logement. A priori, car rien n’est acquis tant que l’offre de prêt n’est pas signée. Sauf bien sûr si l’acquisition se fait en cash.

Auprès de qui puis-je obtenir une attestation ?

Première option : faire une simulation de votre capacité d’emprunt sur un site Internet comme celui d’HelloPrêt et télécharger l’attestation de financement. Cependant, à ce stade, aucun conseiller n’aura vérifié vos dires, l’attestation n’a donc que très peu de valeur.

Deuxième possibilité : demander une attestation à un courtier. Il vous demandera des justificatifs de vos revenus et de votre apport personnel pour vérifier votre scoring bancaire et certifiera la faisabilité théorique de votre projet. Comme il s’engage à vous trouver un financement par la suite, son attestation possède une certaine valeur aux yeux du vendeur.

Ultime option : la banque. Celle-ci peut vous fournir d’autres documents attestant de votre capacité de financement, comme un accord de principe sur un prêt ou une attestation de fonds pour un paiement au comptant.

Accord de principe vs. offre de prêt

En soi, l’accord de principe ne possède pas de valeur juridique car contrairement à l’offre de prêt, il n’engage pas le banquier. L’accord de principe se transformera en offre de prêt si vous pouvez garantir votre emprunt avec un cautionnement ou une hypothèque. Toutefois, cet aval de la banque est un bon indicateur de votre capacité de financement.