Avant toute chose, un éclaircissement juridique s’impose 

Juridiquement, un bien neuf est un bien construit depuis 5 ans maximum et n’ayant jamais été habité. Cette appellation peut aussi concerner les biens qui ne sont pas encore construits ou qui sont en cours de construction (c’est ce que l’on appelle l’achat en VEFA). Un bien dit « ancien » est quant à lui sorti de terre depuis plus de 5 ans et/ou a déjà fait l’objet d’une opération de « mutation » (c’est-à-dire une vente, une succession, ou une donation par exemple).

À l'achat, un projet dans l'ancien reste généralement moins cher que le neuf 

Premier élément de comparaison, et non des moindres : le coût à l’achat. D’un côté, des frais de notaire plus élevés dans l’ancien : de l’autre, un prix au m2 plus élevé dans le neuf. Verdict ?

Malgré des frais de notaire plus élevés dans l’ancien...

Un premier bon point pour le neuf : les frais de notaire sont beaucoup moins élevés que dans l’ancien ! 7 à 8 % du prix de vente dans l’ancien… contre 2 à 3 % dans le neuf !

Le saviez-vous ?

On imagine souvent que les frais de notaire correspondent à la somme que le notaire empoche. La réalité est toute autre puisque les honoraires du notaire sont plutôt de l’ordre de 1 % du prix de vente. La majorité des frais de notaire correspondent en fait à des sommes collectées pour le compte de l’Etat et des collectivités locales. La différence des frais de notaire dans l’ancien et le neuf se joue précisément sur ce point. Le montant des droits de mutation tourne entre 5 et 6 % du prix du bien dans l’ancien alors qu’ils sont à moins de 1 % dans le neuf.

… Le neuf reste en moyenne beaucoup plus onéreux

La différence est significative entre le neuf et l’ancien, puisque le prix au mètre carré dans le neuf est en moyenne 30 % plus élevé que dans l’ancien (Source : Baromètre SeLoger, 2019).

Une nuance est naturellement à apporter en fonction de l’emplacement du bien : selon les communes, l’écart de prix entre neuf et ancien peut être moins prononcé.

Comment cette différence de prix s’explique-t-elle ?  

Lire aussi : Acheter dans l’ancien ou dans le neuf : comparaison des prix et des coûts

Charme de l'ancien vs. confort du neuf

Sur ce point, tout est une question de goût et de sens du confort !

Si pour certains, le cachet de l’ancien est irremplaçable, la qualité des prestations du neuf fait mouche pour d’autres :

La localisation : un bon point pour l'ancien

Pour ce qui est du choix de l’emplacement, la balle est clairement dans le camp de l’ancien : 

Lire aussi : Quels sont les signes précurseurs d’un quartier en hausse ?

Des délais plus courts dans l'ancien

Le calendrier de l’achat dans le neuf et celui dans l’ancien ne sont pas les mêmes :

Moins de charges dans le neuf

Acheter un appartement ou une maison neuve, c’est aussi l’assurance de faire de précieuses économies dans vos charges courantes :

Pas les mêmes garanties dans le neuf et dans l'ancien

Acheter un bien immobilier ancien ou neuf n’offre pas le même niveau de garantie :

Ce qu’il faut retenir :

Nous avons tenté de tout démêler dans cet article : à vous de faire votre choix.

Copyright : Guillaume Flandre