Ma Prime Rénov’, l'allié indispensable pour vos travaux

Financer ses travaux dans l'ancien peut souvent revenir à très cher. Ma Prime Rénov' apporte une aide financière aux travaux énergétiques : on vous explique tout.

3
min. de lecture

Sommaire

Virgil ajoute jusqu’à 100 000 euros d’apport pour compléter le financement de votre appartement. Prêt à découvrir ce que vous pourriez acheter avec nous ?

Bien souvent, acheter dans l'ancien nécessite de faire quelques travaux de rafraîchissement, ou pour améliorer les performances énergétiques du logement. Et ça tombe bien, l'État a créé MaPrimeRénov', en remplacement du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et des aides de l'Agence nationale de l'Habitat (Anah) "Habiter mieux agilité" et "Habiter mieux sérénité" pour favoriser la rénovation énergétique. Voici toutes les informations à connaître sur ce dispositif accessible à tous.  

C’est quoi, MaPrimeRénov’ ?

Il s'agit d'une somme d’argent versée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah), pour financer les dépenses que vous engagez dans le cadre de travaux de performance énergétique. Pourquoi ce coup de pouce financier ? Parce qu’après travaux, votre logement dépense moins d’énergie ; de fait, vous contribuez à préserver l’environnement, et c’est une bonne raison pour l’État de récompenser votre effort.

Un des gros avantages de MaPrimeRénov’ est la simplicité du dispositif. En effet, vous n’avez pas besoin de cumuler de nombreuses conditions d’éligibilité : il suffit que votre logement ait 15 ans ou plus pour prétendre à la prime.

MaPrimeRénov’ est une aide destinée à financer les travaux de performance énergétique, c’est-à-dire :

  •  L’installation d’un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire : chaudière à granulés, insert ou poêle, pompe à chaleur…
  • Les travaux d’isolation de votre logement : isolation des murs, de la toiture et des combles, mais aussi changement de vos fenêtres pour du double vitrage, par exemple.
  •  D’autres travaux comme l’installation d’une VMC.

 

Peu importe que ces travaux améliorent ou non votre DPE : passer à une classe énergétique supérieure n’est pas une condition pour obtenir la prime. D’ailleurs, vous ne devez pas fournir de diagnostic de performance énergétique au moment de remplir votre demande. 

Le montant de la prime en fonction de la nature des travaux

La prime d'État est attribuée à tous, sans conditions de revenus. Le montant de vos ressources a uniquement un impact sur le montant de la prime : plus vous gagnez d’argent, moins vous êtes remboursé. Mais MaPrimeRénov’ reste intéressante, même si vous faites partie de la plus haute catégorie de revenus. Vous serez par exemple au moins remboursé à hauteur de 15 euros/m2 minimum si vous refaites l’isolation des murs par l’extérieur, par exemple.

Notez également que vous êtes éligible à MaPrimeRénov’ même si vous n’occupez pas le logement.

En tant que bailleur, le dispositif est d’autant plus intéressant dans le contexte actuel, car à partir de 2023, les « passoires énergétiques » classées F et G seront interdites à la location.

Les revenus ne sont pas le seul critère du montant que vous pouvez toucher, cela dépend aussi des travaux que vous engagez. Pour l’installation d’un insert ou d’un poêle à bois, par exemple, vous touchez jusqu’à 2 500 euros ; pour chaque fenêtre remplacée, vous êtes remboursé jusqu’à 100 euros ; l’installation d’une nouvelle chaudière performante vous fait bénéficier d’une aide jusqu’à 11 000 euros. 

Pour vous faire une idée plus précise du montant à recevoir, vous pouvez utiliser le simulateur en ligne officiel.

Le nouvel éco-PTZ pour financer le reste de vos dépenses

La loi impose des plafonds de remboursement, dans la limite de 40 à 90 % du montant total des travaux, en fonction de votre catégorie de revenus. Le montant de la prime est calculé sur les équipements et la main d'œuvre. Pensez à remplir un devis tout compris au moment de faire votre demande. 

Et comme MaPrimeRénov' ne couvre que 40 à 90% du montant total des travaux de rénovation, sachez qu'il est possible depuis 2022 de financer le reste de vos frais grâce à l'éco-PTZ. Vous pouvez bénéficier d’un prêt travaux d’un montant pouvant atteindre 50 000 euros, sans payer d’intérêts. Il est à demander à la banque.   

Comment demander MaPrimeRénov’ ?

Votre projet doit être relativement abouti au moment de faire votre demande de MaPrimeRénov’, car vous devez joindre le devis sur la base duquel le montant de votre prime est calculé. Commencez donc par identifier les travaux de rénovation les plus efficaces pour améliorer votre confort et réduire vos factures d’électricité. Vous pouvez faire appel à des experts en rénovation d’habitat pour évaluer vos différentes possibilités.

 Une fois les travaux identifiés, contactez plusieurs professionnels pour comparer les prix. Veillez à vous tourner vers des artisans ou des entreprises « reconnus garants de l'environnement », car MaPrimeRénov’ ne vous est accordée que si vos travaux sont réalisés par un professionnel RGE.

 Lorsque vous avez choisi votre prestataire de travaux, vous pouvez faire votre demande :

 1. Vous créez un compte sur le site maprimerenov.gouv.fr.

2. Vous remplissez le formulaire de demande.

3. Vous joignez les justificatifs : le devis de votre prestataire de travaux ainsi que vos informations fiscales.

4. Vous obtenez la confirmation de l’attribution de la prime, et vous connaissez son montant exact.

 Dès lors, vous pouvez démarrer sereinement vos travaux ! Dès que le chantier est achevé, demandez la facture à l’artisan ou à l’entreprise, à transmettre en ligne depuis votre compte personnel MaPrimeRénov’. À cette occasion, pensez à envoyer votre RIB. Le montant de votre prime est versé dans un délai de 4 mois à compter de l’envoi de votre facture.

Et si vous augmentiez votre budget travaux ?

Vous avez trouvé l'appartement parfait qui tient tout juste dans votre budget. Seulement voilà : il ne vous restera rien pour financer la rénovation dont votre futur chez vous aurait tant besoin. Tout change avec Virgil. Nous complétons votre apport en investissant jusqu’à 100 000 euros d’apport pour vous permettre de financer l'appartement de vos rêves sans sacrifier les travaux qui vont avec.

Prêt à découvrir ce que vous pourriez acheter avec Virgil ?
Votre Rapport personnalisé

Quel est votre potentiel d'achat sur le marché immobilier parisien ?

Vous n’avez pas le budget pour acheter, pas encore. Du moins, c’est ce que vous croyez. Et si vous aviez déjà les moyens de devenir propriétaire d’un appartement qui répond à tous vos critères ? Faites la simulation pour découvrir où vous en êtes.