Quels documents dois-je prévoir pour faire une offre d'achat ?

Première étape du processus d’acquisition immobilière, l’offre d’achat peut s’accompagner de pièces justificatives. Si la transaction se poursuit, il faudra préparer d’autres documents.

Les règles à connaître sur l’offre d’achat

Pour que l’offre d’achat produise des effets, encore faut-il qu’elle soit écrite.

Une promesse faite à l’oral auprès de l’agent immobilier ou du vendeur n’aura aucune valeur.

Dans ce document, vous devrez a minima mentionner le prix d’achat proposé (en précisant la marge de négociation s’il ne s’agit pas de prix de vente original). Vous pourrez également y ajouter la durée de validité de l’offre et les modalités de réponse du vendeur.

Pour réussir dans cette étape clé, nous vous conseillons la lecture de notre article dédié.

Les documents à joindre à une offre d’achat

Souvent, le vendeur reçoit plusieurs offres et accorde son feu vert à celle qui lui semble la plus avantageuse.

Premier ajout utile : une attestation de capacité de financement

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez joindre plusieurs documents à votre proposition. Premier ajout utile : une attestation de capacité de financement ou un accord de principe de prêt. Ce document prouvera que vous avez engagé des démarches pour déterminer votre capacité d’emprunt et vos chances d’obtenir un crédit.

Vous pouvez aussi adjoindre  une lettre de motivation qui détaille les raisons pour lesquelles vous souhaitez acheter ce bien. Une démarche souvent négligée mais qui peut permettre de nouer une relation plus personnelle avec le vendeur. 

Si le vendeur accepte votre offre, le processus se poursuivra par le compromis de vente. À ce stade, vous devrez produire des documents aussi divers qu’un justificatif d’identité ou du mode de financement (avec apport personnel et prêt ou fonds propres), un livret de famille…