Fait-il bon devenir propriétaire en période d’inflation ?

Vous avez le projet d’acheter, mais la situation économique vous fait peur : est-il bien sage de se lancer alors que tout le monde parle d’inflation ? Justement, une période d’inflation, c’est le moment idéal pour investir dans la pierre. Je vous explique pourquoi.

5 min. de lecture

Elle inquiète les économistes, affole les pouvoirs publics et pèse lourd sur le pouvoir d’achat des ménages : l’inflation est de retour et il y a fort à parier que ses effets ont commencé à se faire sentir sur vos dépenses quotidiennes. Nous sommes prévenus, cette situation est partie pour durer. 

Par dessus tout, l’inflation fait peur aux épargnants, qui se trouvent face à un dilemme impossible. D’un côté, leurs économies durement accumulées perdent tous les jours un peu de leur valeur. De l’autre, ils hésitent à prendre de grandes décisions financières (acheter un appartement, par exemple), lorsque les temps sont incertains et qu’ils ont du mal à se projeter. 

Pourtant, une période d’inflation, c’est vraiment le bon moment pour acheter un appartement

Et je vais vous expliquer pourquoi. 

Monde d'hier, monde d'aujourd'hui 

Je ne sais pas vous, mais j’ai tendance à me réfugier dans les classiques de la littérature lorsque les temps sont difficiles. Souvent, on y trouve de quoi faire face aux problèmes qu’on rencontre aujourd’hui. Parce que l’Histoire, mine de rien, finit toujours par se répéter. 

Tenez, voilà comment Stefan Zweig décrivait la célèbre hyperinflation allemande de 1921 dans son Monde d’Hier: 

« Chacun courait et achetait ce qui était à vendre, qu’il en eût besoin ou non. Même un poisson rouge ou un vieux télescope était encore de la “substance”, et tout le monde voulait de la substance au lieu de papier. »

Je vous rassure tout de suite, on est loin de connaître aujourd’hui une situation aussi catastrophique que celle de la République de Weimar (on parlait quand même d’un taux d’inflation de 16 millions de % en 1923). 

Mais certains comportements restent les mêmes au travers des siècles : par temps d’inflation on a tendance à vouloir acheter du tangible, « de la substance », comme dirait Zweig, plutôt que d’épargner de l’argent. 

Pour savoir pourquoi, il suffit de savoir une chose ou deux sur l’inflation (promis, on va faire simple). 

L'inflation en 20 secondes 

Top chrono ⏰ 

L’inflation c’est une augmentation généralisée et soutenue des prix. 

Avec une inflation de 10%, ce que vous pouviez précédemment acheter avec 100 euros vous coûtera maintenant 110 euros.  

Si vous ne faites rien, votre argent perd de sa valeur : c’est toujours le même billet de 100 euros, mais vous pouvez faire beaucoup moins de choses avec. Ce n’est pas folichon pour les épargnants : ils ont toujours les mêmes sommes qui s’affichent sur leurs comptes en banque, mais la valeur réelle de leur argent a diminué. 

Pour les fans de macro-économie qui restent sur leur faim 🤓, je vous conseille cette explication plus poussée de l'inflation

La pierre, c'est du solide 

Alors, bien sûr, plutôt que de regarder son argent perdre de sa valeur, on essaie de le troquer contre de « vrais objets », du solide. Qui sait ce qu’un billet de 100 euros vaudra demain, mais un poisson rouge, ce sera toujours un poisson rouge. 

Et qu’est-ce qui est encore plus solide qu’un poisson rouge ? Un appartement 🏠

En effet, un appartement suit la valeur de l’inflation. Sa valeur tient compte des loyers futurs, qui augmentent avec l’inflation. 

Imaginez que vous ayez 500 000 euros de côté. Si vous les gardez sur votre compte en banque, ces 500 000 euros vous permettront, demain, de faire de moins en moins de choses.

Mais si vous les investissez dans un appartement, la valeur de ces 500 000 euros suivra le cours de l’inflation et vaudra plus que 500 000 euros demain. 

Heureux comme un emprunteur par temps d'inflation 

Maintenant, imaginons, hypothèse beaucoup plus plausible, que vous n’ayez pas 500 000 euros de côté. Acheter un appartement en empruntant est une encore meilleure idée. 

La somme empruntée ne changera jamais. Si vous vous empruntez 500 000 euros, vous devrez toujours ces 500 000 euros, plus les intérêts. Quel que soit le taux d’inflation et donc la valeur réelle de cet argent, la banque ne vous réclamera jamais plus. Et comme vous aurez emprunté à taux fixe, vos mensualités restent les mêmes, quoi qu'il arrive. 

En revanche, il y a une chose importante qui ne restera pas fixe par temps d’inflation : votre salaire. Et oui, qui dit inflation, dit augmentations. Les employeurs tendent à s’aligner sur l’inflation s’ils veulent vous garder. 

Avec un salaire qui augmente et des mensualités qui restent les mêmes, votre emprunt vaudra moins et pèsera moins lourd sur votre budget. Votre appartement, lui, vaudra plus.  

Trop beau pour être vrai ? (Franchement, presque) 

Vous vous dites peut-être que tout ça ne va pas durer. Et vous avez totalement raison. Car les taux d'intérêts risquent, eux aussi, de continuer à augmenter.

C'est mécanique : l'arme dont disposent les Banques Centrales (chez nous, c’est la Banque Centrale Européenne) pour faire baisser l'inflation, c'est l’augmentation des taux directeurs. Et comme les taux d'intérêts proposés par votre banque sont indexés dessus, ils suivent la hausse. Gloups. 

Et cela se fait déjà ressentir sur les budgets... Il est peut-être temps de passer à l'action, non ?

Et si c’était le bon moment d’acheter ? 

Il y a toujours de bonnes raisons d’attendre lorsque l’on veut acheter. Attendre d’avoir assez épargné, attendre de rencontrer la bonne personne, de trouver l’appartement idéal, de pouvoir se payer une chambre d’enfant… 

Donc on attend d’être vraiment sûr à 100% et on remet la décision à demain.  C’est humain. 

Alors au lieu de tout remettre à demain, je vous invite à faire un premier petit pas pour rendre cette décision nettement moins angoissante. 

Nous avons conçu ce simulateur pour vous permettre de découvrir ce à quoi pourrait ressembler votre projet d'achat si vous vous lanciez aujourd'hui : votre budget, votre plan de financement, et les appartements que vous pourriez acheter. 

Pour découvrir ce que vous pourriez acheter, c'est ici

En investissant jusqu’à 100 000 € à vos côtés, Virgil vous permet de devenir propriétaire du bien qui vous correspond vraiment. Et vous accompagne à toutes les étapes. Parce qu’on devrait tous être libre d’acheter l’appartement qui nous fait rêver. Chambre d’enfant, rooftop, ou quartier préféré : devenez propriétaire, sans faire de compromis. Et si on en parlait ?

Découvrez votre pouvoir d’achat avec Virgil :
Votre rapport personnalisé

La première pierre de votre achat immobilier

Quel type d'appartement pouvez-vous acheter aujourd'hui ? Et avec Virgil, ça donnerait quoi ?

Avec le rapport personnalisé, nous vous proposons un point complet sur votre situation ainsi qu’une simulation de scénarios d'achats avec Virgil.

Alors, à quoi ressemblera votre futur appartement ?

Ils ont acheté avec Virgil