La Team Virgil

Yasmine, rester émerveillée face au monde

Portrait de Yasmine Sinaceur, Operations Specialist chez Virgil

"Pourquoi veux-tu rejoindre Virgil ?" Cette question est révélatrice. Parfois, on voit tout de suite que le candidat ne s’est jamais posé la question. D'autres fois, il ne parle que de lui. Et une fois de temps en temps, on voit dans la réponse une adéquation parfaite entre la mission de Virgil et la quête du candidat — la décision apparaît alors clairement. C’était le cas avec Yasmine.

Être utile

Virgil : Ce qui est frappant, c’est qu'après un Master en Finance et Stratégie, une grande partie de ta promotion a rejoint le conseil ou les banques d'affaires. Tu as fait un autre choix.


Yasmine : J’ai toujours voulu combiner mon envie d’apprendre, de chercher l’excellence, avec une volonté forte d’être utile. 

Je voulais comprendre ce qu’il y avait dans la boîte noire de ce qu’on appelle “succès”. C’est pour cela que je me suis orientée vers des parcours réputés difficiles et exigeants, d’où mon choix pour Sciences Po Paris et particulièrement le Master en Finance... En faisant cela, j’ai déconstruit ce qui fait le prestige de ces institutions, je les ai regardées sur un pied d’égalité.

“Dans l’équipe, les parcours et les aspirations sont bien distincts, mais chacun porte en soi le même feu.”

C’était important pour moi aussi de ne pas être dans un univers uniforme et monotone. J’ai vécu à plein d’endroits : Guadeloupe, Maroc, France... J’ai rencontré des personnes très différentes et cela m’a enrichie. Je voulais retrouver ce mélange dans mon premier emploi. Je l’ai trouvé chez Virgil, et ce dès les entretiens. Dans l’équipe, les parcours et les aspirations sont bien distincts, mais chacun porte en soi le même feu.

Le plus important, c’est qu’aujourd’hui je me sens utile. La finance, qui est souvent décriée, est utilisée chez Virgil comme elle devrait : un outil employé à bon escient. Je retrouve ce désir dans le cœur de toutes les personnes de l’équipe, c’est très agréable au quotidien.

Faire bouger les lignes

Virgil : Une des choses qui marque lorsque l'on te rencontre pour la première fois, c'est ta curiosité envers les autres.


Yasmine
: Je vais paraphraser un grand philosophe, Otis dans Astérix Mission Cléopâtre : ce qui me motive le plus est la magie des rencontres et de l’altérité. 

 “L'autre” nous donne un miroir sur nous-même et c’est un puissant vecteur d’amélioration. Pour moi c’est une tension intéressante lorsque je rencontre quelqu’un de constater les forces de la personne, et d’estimer le chemin que j’ai à parcourir pour lui ressembler, arriver à son niveau. 

“Je veux rester émerveillée face au monde.”

Apprécier les qualités des autres me permet de rester émerveillée face au monde. Cela doit se compléter par le fait de miser sur mes propres points forts. Cela empêche de tomber dans la fatigue, l’apathie, la perte de sens. La vie peut avoir mille chemins, je veux emprunter le plus enrichissant.

Mais être émerveillée ne veut pas dire être naïve. Cela demande une posture active, celle de déconstruire ce que j’ai appris. Un peu plus chaque jour, pour m’approprier les vérités qu’on me propose sans explications. Quand on me dit “ce n’est pas possible” ou “c’est génial”, je veux comprendre pourquoi et l’éprouver. Je retrouve exactement ça chez Virgil : “ah oui, acheter est devenu trop difficile pour les jeunes et ce n’est plus possible ? Et bien, c’est ce que nous allons voir”.

Et on touche là à ce qui me motive le plus : il n’y a pas de statu quo tant que des gens se battent pour faire bouger les lignes. Je veux en faire partie.

Mêler les univers

Virgil : Avec toutes les rencontres que tu as faites dans ton parcours, on dirait que créer du lien est un de tes super-pouvoirs.


Yasmine
: Avec un ami, nous avons créé un festival d’art urbain, de la conception à la (presque) réalisation. La dernière partie n’a malheureusement pas abouti à cause des riverains qui ont craint que ça trouble le calme de leur quartier. Mais je suis quand même fière du projet et surtout de l’intention qui l’a motivé : favoriser l’intelligence collective et mêler des univers différents entre disciplines artistiques, générations, cultures...

Et, malgré les difficultés, on n’a pas tout abandonné pour autant ! On a pivoté en capitalisant sur le réseau qu’on avait mobilisé pour favoriser les rencontres artistiques, notamment dans des pop up stores parisiens. Ça a très bien marché et ça nous a motivé à relancer le projet de festival lorsque la situation sanitaire nous le permettra. 

Guider l'action

Virgil : Parle-nous de ton quotidien chez Virgil.

Yasmine : Globalement, il y a deux piliers à mon poste, un auprès des clients et l’autre auprès de l’équipe Virgil.

Ma mission première est d’accompagner nos acquéreurs pendant tout leur parcours d’achat immobilier. En étant au plus proche de leurs besoins et questionnements, je veux rendre facile ce qui est parfois inutilement compliqué dans ce secteur.

“Le principal est de permettre d’atteindre ce qui semblait impossible à envisager — c’est ma "mission de vie".”

Il y a aussi une dimension pédagogique. Cela passe par le “why”, et je suis toujours fière de rappeler la mission forte que nous avons chez Virgil, celle de permettre aux jeunes actifs de poser la première pierre de leur patrimoine en achetant leur résidence principale. J’explique aussi le “how”, comment notre solution de co-investissement fonctionne et leur permet de réaliser leur rêve sans concession.

Mais surtout, je m’assure que nous sommes la bonne solution pour eux. C’est un point crucial que j’adore : on cherche d’abord la justesse et la pertinence, pas à être pushy. Que ce soit avec ou sans Virgil, le principal est de leur permettre d’atteindre ce qui semblait impossible à envisager — comme c’est ma “mission de vie”, je suis au bon endroit !

Enfin, en interne, j’ai pour mission de tout structurer pour que les ressources soient facilement mobilisables par les équipes, actuelles mais surtout à venir ! Pour que, lorsque nous serons des centaines, les nouvelles recrues puissent se repérer et performer en ayant l'impression d'avoir rejoint Virgil dès le début de l'aventure.

NOUS REJOINDRE